Game of AdBlockers ⚔️

Devenez digital

Game of AdBlockers ⚔️

Les nouveaux business modèles pour les sites gratuits arrivent ! Que le meilleur gagne.


L’histoire commence par un petit geste anodin pour me replonger dans l’univers des pubs intrusives avec la désactivation de uBlock pour 48heures.

(en passant uBlock est à mon sens le meilleur bloqueur de pubs.

Quelques chiffres

Pour vous situer le contexte. Aujourd’hui les études montrent que les sites ont entre 10% et 70% des terminaux équipés d’un filtre de pub. Cette variation dépend de votre audience : Si je fais un blog pour hackers, j’ai plus de chances d’être confronté aux bloqueurs que si je fais un site pour séniors…

Les sondages IPSOS ont également donné les éstimations de

  • 45% pour les 25 – 35 ans
  • 55% pour les 16-24 ans
  • 36% des Français toutes catégories

Il reste donc encore un marché des publicités encore assez large même si il est en repli constant.

Reprenons depuis le début

Pour gagner de l’argent avec une pub, il existe plein de modèles. parmi eux on a :

  • le CPC (Cout Par Clic), c’est à dire chaque utilisateur qui clique sur le bandeau va rapporter quelques centimes au site
  • Le CPM (Cout Par Mille impressions) le simple fait de voir la pub = 💰
  • Le CPA (Cout Par Action) par exemple acheter est une action

Or, pour s’assurer qu’il n’y a pas de triche dans le comptage des deux premiers: Les annonceurs demandent (à juste titre) d’afficher eux mêmes les bandeaux. Par exemple l’image ci-dessous fait appel à un autre site, il n’y a aucun intérêt de faire cela sauf si cette image est une pub

L’image ci-dessous est chargée depuis un site : http://blog.vivarty.com

Si vous n’avez pas vu l’image du micro, c’est que vous êtes équipés d’une extension qui interdit tout contenu externe.

Donc le principe d’un Adblocker est de supprimer tout ce qui prend de la place sur la page et qui fait référence ou est chargé depuis un site externe.

Face à cela, on a deux réactions possibles, ceux qui persévèrent dans ce modèle, et ceux qui se réinventent

Les persévérants

Face à ce constat, les annonceurs ont eu deux options :

Le partenariat

Comme par exemple Criteo ou Google Ads qui sont devenus des partenaires de certains bloqueurs qui laissent passer leurs encarts contre une partie des gains.

La résistance

On le voit pour certains sites de téléchargement ou certains journaux comme Forbes.

Dans ce cas on vous interdit simplement l’accès au site si vous ne désactivez pas le bloqueur. Cette position est de plus en plus difficile à tenir et impacte dramatiquement le traffic.

D’autant plus que c’est un véritable jeu du chat et de la souris. Face à ces anti-anti pub, les bloqueurs ont mis en place des mécanismes d’anti-anti-anti-pub. (Et je vous fais la version simplifiée)

Fondamentalement, il est presque impossible de contourner les règles des filtres, les algorithmes des deux camps évoluent assez vite, et les résultats incertains.

Les innovateurs

Heureusement, ne croyez pas que la pub est finie, et heureusement d’ailleurs puisqu’elle permet à des millions de sites de pouvoir exister sans faire payer leur contenu.

Nous reviendrons plus en détail dans les prochains articles sur ces nouveaux modèles économiques et les stratégies de facturation. Plus tournées vers les CPA.

Bref sur ce, je ré-active mon bloqueur de publicités, adieu les laboratoires qui me proposent de m’élargir mon 🎩ou de rencontrer les filles de ma région.

Aucun commentaire

Ajoutez votre commentaire